Les ventes de La-Z-Boy Q4 en baisse de 19% en raison de fermetures de magasins


La-Z-Boy Incorporated, un leader mondial du mobilier résidentiel, a récemment publié ses résultats d’exploitation pour le quatrième trimestre de l’exercice 2020 et l’exercice clos le 25 avril 2020.

Kurt L. Darrow, président du conseil, président et chef de la direction de La-Z-Boy, a déclaré: “La-Z-Boy a réalisé une solide performance pour 10 mois de l’exercice 2020 jusqu’en février. La marque emblématique La-Z-Boy, excellente vente au détail La performance, les excellents lancements de produits et la force de la chaîne d’approvisionnement se sont traduits par une solide croissance des ventes et des bénéfices pour ces 10 mois. Notre quatrième trimestre a commencé avec une augmentation de 20,4% des ventes par écrit à magasins comparables pour l’ensemble du réseau La-Z-Boy Furniture Galleries® en février. , et nous avons connu d’autres exemples de force dans notre vaste réseau de distribution. Cependant, la trajectoire de la croissance des ventes et des bénéfices pour les deux derniers mois de l’année a été considérablement affectée par COVID-19 et les fermetures de magasins obligatoires en Amérique du Nord. , la sécurité et le bien-être de nos employés, de nos clients et des communautés dans lesquelles nous opérons sont d’une importance capitale, nous avons réagi rapidement à la pandémie, avec un plan d’action décisif annoncé le 29 mars 2020. La majorité des les détaillants, y compris nos magasins La-Z-Boy Furniture Galleries® appartenant à l’entreprise, ont fermé pendant au moins les quatre dernières semaines de notre trimestre, et la plupart des fermetures se sont prolongées jusqu’au premier trimestre de l’exercice 2021. Nous avons temporairement fermé la majorité de nos activités de fabrication et géré toutes les autres dépenses, y compris la mise en disponibilité temporaire de 70% de nos effectifs et la réduction spectaculaire de toutes les autres dépenses en espèces pour préserver la liquidité. “

Darrow a ajouté: “Alors que nous traversons cette période incertaine et regardons vers l’avenir, nous sommes restés agiles et avons continué à faire des choix difficiles pour aligner et renforcer notre entreprise avec le nouvel environnement opérationnel. Nous sommes heureux d’avoir rappelé quelque 6 000 personnes en congé. travailleurs, qui sont rentrés avec impatience ou qui retourneront au travail avant le 1er juillet. Cependant, nous avons également pris la décision de fermer définitivement notre usine de Newton, au Mississippi et de réduire nos effectifs mondiaux d’environ 10%. Nous regrettons profondément l’impact de nos actions sur employés concernés, mais ces mesures sont dans le meilleur intérêt à long terme de l’entreprise. »

Darrow a conclu: «À l’avenir, les détaillants de meubles et les magasins La-Z-Boy Furniture Galleries® ont rouvert et nous constatons une forte demande précoce. Nos installations de fabrication sont passées de zéro à la fin avril et se rapprochent de 80% des ventes précédentes. production sur deux ans à l’approche de juillet. Bien que le temps nous dira comment ces tendances continuent d’évoluer, avec les forces inhérentes de la marque La-Z-Boy et notre large base de clients de détail, je suis convaincu que nous émergerons avec force et ont le potentiel de gagner des parts de marché à mesure que l’environnement de la demande s’améliore. Je suis fier de la performance de notre entreprise pour l’année, y compris notre réponse rapide à la pandémie et la montée en puissance agressive que nous avons réalisée depuis le redémarrage des opérations. Avec une philosophie fiscale le conservatisme, nous sommes entrés dans la période pandémique avec une solide position de trésorerie, avons bien géré les premiers stades de la crise, et avons tout de même généré 164,2 millions de dollars de trésorerie d’exploitation et retourné 68,4 millions de dollars aux actionnaires par le biais de dividendes et d’achats d’actions. “

Les ventes consolidées au quatrième trimestre de l’exercice 2020 ont diminué de 19,1% pour s’établir à 367,3 millions de dollars, en raison de l’incidence de COVID-19 sur les deux derniers mois du trimestre. La marge d’exploitation PCGR consolidée a diminué à 3,7% contre 8,2% au trimestre de l’exercice précédent. La marge d’exploitation non-GAAP était de 9,3% au cours du trimestre de l’exercice courant contre 8,6% au quatrième trimestre de l’année dernière, reflétant des augmentations dans les secteurs de l’ameublement et de la vente au détail compensées par une baisse dans le secteur Casegoods. Les résultats GAAP et Non-GAAP pour le quatrième trimestre incluent un avantage de 440 points de base lié à une remise des tarifs chinois précédemment payés, partiellement compensé par une augmentation des frais de créances irrécouvrables. Les résultats PCGR et non PCGR du quatrième trimestre de l’exercice 2019 incluent une charge de 40 points de base liée aux modifications des politiques en matière d’avantages sociaux.

Pour l’ensemble du réseau La-Z-Boy Furniture Galleries®, après neuf mois de ventes à magasins comparables écrites en hausse de 6,4%, les ventes à magasins comparables écrites pour le réseau La-Z-Boy Furniture Galleries® ont diminué de 35,0% au quatrième trimestre. à la suite de la pandémie de COVID-19 et des fermetures de magasins connexes.

Pour le trimestre, les ventes du secteur de la tapisserie d’ameublement de la société ont diminué de 21,7% pour s’établir à 253,3 millions de dollars et la marge d’exploitation PCGR a augmenté à 11,8% contre 11,5% au quatrième trimestre de l’an dernier. La marge opérationnelle non-GAAP progresse à 11,8% contre 11,6%. La marge d’exploitation a augmenté principalement en raison d’une remise unique des tarifs précédemment payés, principalement compensée par une augmentation des charges sur créances irrécouvrables, y compris une radiation pour la faillite d’Art Van et une provision pour pertes sur créances potentielles dans l’environnement COVID-19. En outre, au cours du trimestre, les dépenses ACG ont été inférieures en raison du plan d’action COVID-19 de l’entreprise, mais supérieures en pourcentage des ventes en raison de la baisse des ventes liée à la pandémie. Dans le secteur Casegoods, les ventes ont diminué de 19,7% pour s’établir à 21,4 millions de dollars et la marge d’exploitation a été de 1,9% par rapport à 9,1% à la même période de l’exercice précédent, reflétant principalement l’impact de COVID-19.

Les ventes dans le secteur de la vente au détail ont diminué de 8,0% pour s’établir à 139,7 millions de dollars au quatrième trimestre de l’exercice 2020. La marge d’exploitation PCGR pour le secteur de la vente au détail s’est améliorée à 10,7% contre 8,4% au quatrième trimestre de l’an dernier. La marge d’exploitation non-GAAP a augmenté à 10,8% au cours du trimestre de l’exercice courant, contre 8,5% au quatrième trimestre de l’année dernière. L’amélioration de la marge d’exploitation est principalement attribuable aux ventes écrites de la période précédente livrées au cours du trimestre en cours et à la baisse des dépenses d’exploitation liées au plan d’action COVID-19 de la société, y compris la rémunération et la publicité, en raison de la fermeture de magasins. Après un solide début de février, sur la base de 152 magasins appartenant à l’entreprise au quatrième trimestre de l’année dernière, les ventes à magasins comparables ont diminué de 10,0%, la majorité des magasins ayant été fermés au cours des quatre dernières semaines du trimestre, et de nombreux le premier trimestre de l’exercice 2021.

Les ventes du quatrième trimestre de l’exercice 2020 pour Joybird (déclarées dans le secteur Corporate et autres) ont diminué de 29,6% pour s’établir à 15,4 millions de dollars. Joybird a enregistré une perte selon les PCGR plus importante par rapport au trimestre de l’exercice précédent, principalement en raison d’une charge de dépréciation de l’écart d’acquisition avant impôt de 26,9 millions de dollars, partiellement compensée par la reprise du passif de contrepartie conditionnelle de Joybird évalué à 7,9 millions de dollars. La-Z-Boy continue d’apporter des améliorations à travers le modèle commercial de Joybird dans le but d’équilibrer les investissements dans la croissance avec les performances de résultat. Cependant, l’impact négatif des projections financières tempérées COVID-19 et la société a conclu que la juste valeur des futurs compléments de prix est nulle et que la valeur comptable du goodwill a été partiellement dépréciée. Alors que Joybird continue de perfectionner son modèle commercial, il devrait apporter de la valeur à l’entreprise La-Z-Boy à long terme.

Lisez l’intégralité du rapport de l’exercice 2020 ici.


À propos de La- Z- Boy: Siège social
à Monroe, dans le Michigan, La-Z-Boy a produit certains des
mobilier le plus confortable depuis plus de 90 ans. L’entreprise fabrique un
gamme complète de produits confortables pour le salon et la salle familiale,
y compris les fauteuils inclinables de renommée mondiale, les canapés inclinables et l’amour
sièges, canapés-lits, meubles modulaires et rembourrage en cuir, ainsi
comme canapés fixes, sièges et chaises d’amour. C’est une division de La- Z-
Boy Incorporated (NYSE: LZB), l’un des plus grands réseaux résidentiels au monde
producteurs de meubles, commercialisant des meubles pour chaque pièce de la maison.
“Vivez la vie confortablement.”

Nouvelles de l’industrie du meuble et articles de revues approfondies pour les détaillants de meubles, les fabricants de meubles et les distributeurs de meubles.

Lire d’autres articles de Nic Ledoux

Posted on: , by : shiro